Partager l’article

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) s’intéresse à la communication entre les différentes fonctions organiques, étroitement liées les unes aux autres par un courant d’énergie, appelé « chi » ou « Qi ». Selon ce principe, la maladie résulte de blocages ou de déséquilibres énergétiques. Tout l’art médical chinois consiste alors à rétablir l’harmonie au sein de ces flux d’énergie.

« Tout symptôme n’est que la partie visible de l’iceberg. »

De ce bilan énergétique, le praticien déduit une régulation qu’il va opérer en jouant par des stimulateurs manuelles sur le corps humain, des points répartis sur tout le corps et qui ont chacun leur spécificité.

La combinaison de ces points permet de normaliser les circuits énergétiques et les troubles physiologiques et émotionnels associés, le sommeil, les douleurs, les troubles digestifs et bien d’autres troubles encore.

Pour que la santé se maintienne, l’harmonie doit résider dans chacun des éléments de l’ensemble, ainsi qu’entre les différents éléments.

Et sur tous les plans : dans chacun des organes de l’individu, et entreces organes; dans l’individu, et entre l’individu et son environnement.

La MTC ne traite pas les symptômes (comme le ferait la médecine mécaniste), mais la personne, de façon holistique.

Les différentes pratiques de médecine chinoise

Pour assurer le bien-être chez les humains, la Médecine traditionnelle chinoise a recours à 5 pratiques principales.

1/ L’acupuncture

2/ la pharmacopée chinoise ( herbes médicinales)

3/ La diététique chinoise

4/ Le massage Tui Na

5/ Les exercices énergétiques :le Qi Gong, le Tai-chi

Vous pourriez aussi aimer

Hypnose

Temps de lecture : 7 min / Revenir aux articles Hypnose  UN PEU

Sophrologie

Temps de lecture : 6 min / Revenir aux articles Sophrologie Le terme

Le Reiki

Temps de lecture : 3 min / Revenir aux articles Le Reiki «

mood_bad
  • Pas encore de commentaire
  • Ajouter un commentaire